Catégories
Développement solidaire

Les rations du PAM

Une amie vient de rentrer du Niger où elle a passé quinze jours à Agadez pour s’occuper des missions que conduit son association (http://yakhianordniger.skyrock.com/) auprès d’une communauté touarègue. Au passage, elle m’a confirmé que règne le calme dans le pays et dans sa capitale Niamey. Satisfaites, mais pas naïves, les populations attendent du nouveau “gouvernement” la réalisation de ses promesses.

Mais là n’est pas le propos du jour. Les enfants scolarisés dans les écoles de brousse de Kerboutou et Amdigra, que parraine cette association, et dans d’autres écoles encore, bénéficient de rations alimentaires distribuées par le PAM (Programme Alimentaire Mondial). Il s’agit de bols quotidiens de céréales (maïs et soja enrichi de micronutriments: CSB). Or, depuis quelques temps déjà, cette ration a été divisée par deux.

Intrigué par cette situation qui pèse lourdement sur les forces et la santé des enfants concernés, je me suis rendu sur le site du PAM. Ma surprise a été grande de découvrir que la plus récente des annonces de presse de cet organisme est celle-ci: « Le PAM contraint de réduire les rations de 460 000 enfants en Côte d’Ivoire » (http://fr.wfp.org/nouvelles/nouvelles-release/le-pam-contraint-de-réduire-les-rations-pour-460-000-enfants-en-côte-d’ivoire). Cette note date du 5 mars 2010, elle est donc de toute première actualité. En avez-vous entendu parler ?

« En raison d’un déficit budgétaire, le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (PAM) a annoncé aujourd’hui la réduction de moitié de la taille des repas scolaires pour environ 460 000 enfants. Le PAM a besoin de 6 millions de dollars pour rétablir les rations complètes et continuer à nourrir les enfants sous-alimentés. En février, le PAM a réduit la taille des rations de 50% pour les écoliers du primaire. Si le PAM ne parvient pas à réunir les financements nécessaires, l’agence avertit que les rations devront être réduites davantage ou mêmes arrêtées au mois d’avril ».

Il ne se passe pas de semaine sans que des millions d’euros soient débloqués, rien qu’en France, pour aider les producteurs de lait, l’industrie automobile (prime à la casse) ou les banques ! C’est la même chose en Europe pour sauver de la débâcle l’Islande, la Grêce ou l’Espagne. C’est la même chose dans chaque pays développé. Et l’on ne trouve pas 6 millions de dollars pour que le PAM puisse nourrir les enfants affamés du monde, ceux de Côte d’Ivoire et ceux du Niger ??

(http://www.youphil.com/fr/article/01618-niger-cette-crise-humanitaire-que-cachent-les-jeux-de-pouvoir?ypcli=ano) , un point de vue sur la crise humanitaire au Niger. C’est là qu’est empruntée cette photo.

Niger Fm©Desjeux, oasis de Fachi,(agram), Femme kanouri sédentaire habitant l’oasis elle transporte des crottes de chameaux utilisées comme combustible

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.