Catégories
Immigration

Pierre Camatte et les Maliens sans-papiers

Ce post patiente depuis plusieurs semaines pour être publié. En fait, il attendait la libération de Pierre Camatte. C’est chose faite aujourd’hui et l’on ne peut que s’en réjouir. Lors des trois mois de détention, nombreux ont été ceux qui en France comme au Mali ont pris quelque plaisir à jeter de l’huile sur le feu, notamment autour de la question du tourisme dans le nord du Mali, de l’identité du ravisseur initial de Pierre Camatte ou des déplacements de Bernard Kouchner.

Les conditions de la libération sont à peu près connues; elles laisseront des tensions, des amertumes, des rancœurs non seulement au Mali, mais aussi en Mauritanie et en Algérie.

Pierre Camatte

Le 3 février dernier, les discussions entre la France et le Mali pour un accord sur l’immigration ont à nouveau achoppé sans que les associations françaises fassent le moindre commentaire. Le point fondamental de désaccord est celui de la régularisation des sans-papiers maliens en France. Ceux-ci sont au nombre de 45000-50000. Bamako souhaite que 5000 d’entre eux soient régularisés chaque année et Paris n’en propose que 1500. Les deux points de vue sont-ils vraiment inconciliables ?

Au-delà du commentaire unilatéral qui est fait autour de la question des sans-papiers expulsés hors de France (29288 en 2009), il faut savoir que près de 21000 sans-papiers ont été régularisés en 2009 (Le Monde du 22/12/2009):

  • 2800 au titre de la reconnaissance par le travail (2800 également en 2008).
  • 3200 au titre des raisons humanitaires, les “admissions exceptionnelles au séjour”.
  • environ 15000 au titre des “liens personnels et familiaux qui sont tels que le refus d’autoriser son séjour porterait une atteinte disproportionnée à son droit au respect de sa vie privée et familiale”.

Ajoutons à cela (La Nouvelle République 11/02/2010) que 173991 titres de séjour ont été délivrés en 2009, dont 27966 à titre professionnel, 74008 au titre du regroupement familial, 10864 pour les réfugiés.

En 2009 toujours, 108275 étrangers ont acquis la nationalité française.

Tous ces chiffres placent la France en tête des pays européens pour l’acquisition de la nationalité et pour le nombre de demandes d’asile reçues.

Mais ces chiffres ne précisent aucunement quelle est la part des maliens dans ces naturalisations, titres de séjour ou régularisations. Cependant, à y bien regarder, la régularisation de 3500 maliens de plus que ce que propose le gouvernement français ne paraît pas insurmontable et aurait plusieurs avantages dont les moindres ne sont pas:

  • renvoyer un ascenseur humanitaire vers le Mali,
  • solutionner partie du problème des sans-papiers qui font grève depuis plusieurs mois,
  • et trouver un accord sur la question de l’immigration des maliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.