Catégories
Ecologie

Mon Leclerc et les barquettes

Comme beaucoup de centres commerciaux, mon Leclerc a quasiment supprimé depuis quelques mois le rayon « fromages à la coupe ». En fait, il ne l’a pas supprimé, mais au lieu d’y avoir une crémière qui découpait les portions de mon choix, il y a maintenant une salariée qui découpe, à l’avance, des portions de tailles variées et qui les filme sur des barquettes de polystyrène. A moi de choisir dans cet assortiment. C’est identique pour une partie du rayon « boucherie ».

Barquette polystyrène (DR)

Je comprends bien qu’il y ait un gain en main d’œuvre. Comme Lavoisier le disait pour la chimie, il en est de même pour l’économie: « rien ne se crée, rien ne se perd ». Si mon Leclerc fait un gain de main d’œuvre, c’est parce qu’il a remplacé du temps consacré au client (« Et pour vous Madame ? – Vous en voulez davantage ? – Non, j’en ai plus cette semaine, je le reçois mardi – Numéro 52 ? ») par du plastique.

Et si le plastique est plus intéressant que le temps de travail, c’est parce que ce plastique ne coûte rien (ou presque rien, même aujourd’hui !): c’est un peu de pétrole gonflé d’air !

Et si ce plastique ne coûte rien, c’est parce que mon Leclerc n’en paie pas la totalité du coût réel. Il paie la matière première, la fabrication de la barquette, sa distribution en cartons de 1000 , mais il ne paie pas ni l’impact que sa fabrication peut avoir sur l’environnement, ni sa destruction ! Or, il s’agit d’un produit NON RECYCLABLE !! Qui va finir sa vie dans un CET !

Je sais, mon Leclerc va me dire qu’il n’a pas tellement le choix de l’emballage puisque la réglementation européenne interdit le carton ou le bois. Mais là n’est pas la question !

Si mon Leclerc est honnête avec lui-même, il ne peut pas, A LA FOIS, vendre des sacs réutilisables sur lesquels il parle de l’AIR, de l’EAU et de la TERRE et distribuer des barquettes de polystyrène !! En attendant que chacun d’entre nous (industriel, commerçant et individu) soit taxé (bonus et/ou malus) sur son impact environnemental, puis-je demander à mon Leclerc d’être au moins logique avec lui-même dans ses propos et ses comportements ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.