Catégories
Le Monde

Fumer tue

et hop !! on remet ça (Censurer-tue-…) ! Très régulièrement “Le Monde” (papier) ou “Le Monde.fr” s’indignent vertueusement des censures effectuées sur des affiches représentant des artistes cigarette aux lèvres et dont la cigarette est effacée. Dans la dernière livraison du “Monde Magazine”, c’est Didier Pourquery qui s’y colle en déclarant que la société est devenue complètement stupide à force d’autocensure !

Que n’a t’il balayé devant sa porte avant d’écrire avec autant d’allant ! La collection “Le Monde du Jazz” s’est elle-même livrée à trois reprises au moins à cet exercice … stupide. Afin que chacun s’en persuade bien, voici les pochettes originales dessinées par Bruno Vacaro.

Celle de Django Reinhardt, à nouveau.

(C) Dessin Bruno Vacaro

Celle de Count Basie.

(C) dessin Bruno Vacaro

Et celle de Fats Waller.

(C) Dessin Bruno Vacaro

Comparez avec les pochettes distribuées par “Le Monde” et vous serez convaincus: aucune de ces pochettes n’a de cigarette.

Je sais, c’est une petite chose, la face du monde n’en est pas changée, mais ne faudrait-il pas être irréprochable avant de prononcer de telles sentences sur la société ?

Catégories
Egypte

Sur le blog de Pierre Assouline: Alexandrie Bazar

Juste un lien vers ce post (http://passouline.blog.lemonde.fr/2009/10/15/alexandrie-le-genie-dune-ville/) tout frais assurant la critique du livre d’Olivier Poivre d’Arvor: Alexandrie Bazar. Pour noter qu’il est à l’origine d’une formidable bouffée de nostalgie et pour signaler avec plaisir (et honneur) qu’il reprend l’une de mes photos (Alexandrie-Le-Quatuor-…).

En voici une autre ….

Alexandrie: rue marchande
Catégories
Egypte

Egyptian fahrenheit

Cher(e) ami(e) d’Egypte, je voulais écrire un petit post au sujet de la non-élection de Farouk Hosni à la présidence de l’UNESCO. Mais voilà que le génial Alaa Al-Aswany, l’auteur de  »L’Immeuble Yacoubian », vient de le faire dans Le Monde du 3 octobre sous la forme d’un courageux Point de Vue.

Alors, je me contenterai de rajouter deux questions.

Farouk Hosni a dit (même s’il s’en est excusé) que  »si il y a des livres israéliens à la Bibliothèque d’Alexandrie, il ira les brûler lui-même ». Que les livres soient israéliens ou non, ne crois-tu pas, cher(e) ami(e), que le fait de les brûler soit le symptôme d’une pensée totalitaire ?

Après sa non élection, Farouk Hosni et ses amis ont soutenu la thèse de l’incompréhension: ils font de l’anti-sionisme et non de l’antisémitisme. Ne crois-tu pas que brûler des livres parce qu’ils sont en hébreu, sans se soucier des idées qu’ils contiennent, est bel et bien uniquement de l’antisémitisme ?

(C) UNESCO

Il semble que la France ait tenté, en dernière minute, d’inciter l’Egypte à changer de candidat. Je suis certain que le pays ne manque pas d’hommes de valeur, d’ouverture et de culture. Alors, pourquoi ne l’a t’elle pas fait ??

Catégories
Egypte

La France absente de la Foire du Livre du Caire

La nouvelle est déjà ancienne … C’est une amie d’Alexandrie qui m’en a fait part, avec regrets et déception: pour la première fois depuis plus de dix ans, le Centre Français de Culture et de Coopération (CFCC) n’a pas organisé de “pavillon français” dans le cadre de la Foire Internationale du Livre qui s’est tenue au Caire du 21 janvier au 5 février.

Les Pyramides (C)EB

D’après Alif, le magazine francophone d’Egypte , la raison en serait financière et concernerait les montants investis pour la réalisation et la maintenance d’un stand regroupant une petite dizaine de libraires francophones. Un autre grief serait le manque d’implications des dits libraires.

Tout ceci semble bien mesquin. La Foire du Livre, comme son nom l’indique, est une foire incroyablement fréquentée et le seul motif de “visibilité” de notre pays impose que l’on y soit présent. D’ailleurs le site du CFCC le précise bien, mais on peut se demander depuis quand cette page n’a pas été mise à jour !

 »En janvier 2002, la Foire Internationale du Livre du Caire a accueilli plus de trois millions de visiteurs. La France y dispose d’un pavillon autonome consacré à la promotion de sa production éditoriale. Proposant aussi des traductions en arabe de livres français, « le Pavillon français » a vocation à être un carrefour entre les cultures égyptienne et française. »

« Le Pavillon français », animé par le CFCC en partenariat avec la General Egyptian Book Organization, organisatrice de la Foire du livre, se pose ainsi comme un lieu privilégié au sein de cet espace de dialogue et de découverte capital pour la vie culturelle du Caire. Des films francophones y sont diffusés, des animations et des conférences y sont organisées en partenariat avec l’Institut français d’Archéologie Orientale (IFAO) et le Centre d’Etude et de Documentation Economique et Juridique (CEDEJ). En 2002, l’universitaire Michel Schmitt et le dessinateur pour enfants PEF avaient fait le déplacement de France pour donner des conférences et animer des ateliers avec le public. Le CFCC aurait-il abandonné cette “vocation” ? C’est d’autant plus regrettable que le moment d’un tel abandon est bien mal choisi: l’Union pour la Méditerranée est un enjeu important, au sein de celle-ci la coopération culturelle doit primer et … la France et l’Egypte n’en sont-elles pas les deux co-présidentes ?