Catégories
Egypte

Egyptian fahrenheit

Cher(e) ami(e) d’Egypte, je voulais écrire un petit post au sujet de la non-élection de Farouk Hosni à la présidence de l’UNESCO. Mais voilà que le génial Alaa Al-Aswany, l’auteur de  »L’Immeuble Yacoubian », vient de le faire dans Le Monde du 3 octobre sous la forme d’un courageux Point de Vue.

Alors, je me contenterai de rajouter deux questions.

Farouk Hosni a dit (même s’il s’en est excusé) que  »si il y a des livres israéliens à la Bibliothèque d’Alexandrie, il ira les brûler lui-même ». Que les livres soient israéliens ou non, ne crois-tu pas, cher(e) ami(e), que le fait de les brûler soit le symptôme d’une pensée totalitaire ?

Après sa non élection, Farouk Hosni et ses amis ont soutenu la thèse de l’incompréhension: ils font de l’anti-sionisme et non de l’antisémitisme. Ne crois-tu pas que brûler des livres parce qu’ils sont en hébreu, sans se soucier des idées qu’ils contiennent, est bel et bien uniquement de l’antisémitisme ?

(C) UNESCO

Il semble que la France ait tenté, en dernière minute, d’inciter l’Egypte à changer de candidat. Je suis certain que le pays ne manque pas d’hommes de valeur, d’ouverture et de culture. Alors, pourquoi ne l’a t’elle pas fait ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *